News / Actus

  • 08/05/2023
  • Vincent

Concevoir un escalier sur-mesure à la fois design et facile à utiliser est un travail complexe qui demande la prise en compte de très nombreux paramètres. Entre le cahier des charges du client, la faisabilité technique dans l'espace, la communication avec les autres artisans d'un chantier et les fabricants métalliers-serruriers,...le bureau d'étude chargé de la conception de l'escalier en métal doit composer avec tous ces éléments.

blog
Un escalier au design originale c'est bien…utilisable et pratique c'est mieux

Lorsqu'un client fait appel à un bureau d'étude comme Eleagone pour un escalier sur-mesure, il a souvent comme principale préoccupation son esthétique. Un escalier en métal dans une maison doit évidemment être beau et donner du caractère à la pièce où il se trouve. L'intérêt du sur-mesure est donc de pouvoir tout imaginer pour concevoir un escalier design qui soit à la hauteur des attentes du client. Choix du motif des marches, du garde-corps, du type de limon, des matériaux de construction,...chaque détail va participer à la qualité esthétique de l'escalier. Seulement attention, le rendu visuel de l'escalier est certes essentiel, mais il faut parfois s'attendre à faire quelques ajustements sur son idée de départ pour prendre en compte tous les paramètres techniques relatifs à sa conception. Même si l'escalier paraît très simple, épuré, il n'en est pas moins complexe à réaliser.

Un escalier solide, ergonomique et pérenne

Le bureau d'étude va obligatoirement examiner un certain nombre de problématiques pour la conception d'un escalier à la fois beau et robuste. La solidité de l'escalier et les normes à respecter passeront toujours avant le design. En montant les marches, l'utilisateur ne doit sentir aucune vibration qui pourrait lui faire penser que l'escalier n'est pas stable (ce qui est possible si les vibrations sont fortes). Idem pour le dimensionnement qu'il faut calculer de manière très précise pour que l'escalier ne plie pas sous la contrainte du poids. Outre son aspect décoratif, un escalier est avant tout tenu de remplir sa fonction principale, c'est-à-dire une bonne circulation d'un étage à un autre de l'habitation. Il est donc primordial qu'il soit pratique, ergonomique et accessible à l'ensemble de la famille en toute sécurité. Le bureau d'étude chargé de concevoir l'escalier doit par exemple respecter la formule de la loi de Blondel pour la hauteur et le giron des marches, soit 2H + 1 G (H correspond à la hauteur des marches et G au giron, autrement dit la distance de “nez de marche “nez de marche”). D'autre part, un escalier sur-mesure en métal est un élément pérenne dans une habitation, pour tenir dans le temps, il faut penser dès la conception à son entretien pour qu"il soit protégé de la rouille, imperméable et facilement nettoyable.

blog
Rigueur et précision, pour un escalier sur-mesure parfaitement adapté à son espace

Esthétique, solidité, ergonomie et pérennité,... pour arriver à élaborer un escalier sur-mesure optimal, le bureau d'étude ne se concentre pas uniquement sur l'objet en lui-même, il lui faut aussi considérer l'espace dans lequel il sera installé. En premier lieu, un bureau d'étude compétent fera attention aux règles pour calculer la hauteur de l'escalier afin qu'il ne soit pas trop pentu (la pente ne doit pas excéder 45°), et qu'il prenne seulement la place nécessaire dans la pièce. Les m² sont précieux, il serait dommage d'encombrer un espace inutilement. La trémis, c'est-dire l'ouverture dans le plancher pour faire passer l'escalier, est aussi un élément important à questionner. Peut-on l'agrandir, la déplacer ou au contraire ne pas la toucher ? Autre exemple d'un détail qui n'en est pas vraiment un, la hauteur du plafond : la distance entre les marches et le plafond doit permettre un passage facile sans risque de se cogner la tête. Bien entendu, l'escalier étant fabriqué en atelier, le bureau d'étude a tout intérêt à faire très attention aux ouvertures extérieures de l'habitation pour être certain qu'il sera possible de le faire entrer. Concevoir un magnifique escalier qui ne peut pas atteindre sa destination finale, cela paraît aberrant, mais ce genre de déconvenue peut arriver si l'on ne prend pas garde à ce paramètre !

blog
Une bonne communication avec tous les autres corps de métier du chantier qui entoure l'escalier

La faisabilité technique, les normes, l'espace dédié, etc...nous l'avons vu les pièges à éviter pour concevoir un escalier aussi beau que fonctionnel sont pléthoriques. Et ce n'est pas terminé. Le bureau d'étude a une obligation de conseils envers son client, mais la communication ne se borne pas à cet interlocuteur, il est également élémentaire de se coordonner avec tous les autres corps de métier susceptibles d'intervenir sur le chantier autour de l'escalier. En premier lieu, le bureau d'étude est forcément en lien direct avec le métallier-serrurier qui sera choisi pour fabriquer l'escalier. D'ailleurs même en amont, en fonction des envies du client et des particularités techniques, le bureau d'étude pourra être force de proposition pour sélectionner un fabricant qui aura les outils et les compétences adéquats au projet. Ensuite, pour faciliter la tâche du métallier mais surtout être certain que le résultat sera conforme à l'idée de départ, les plans doivent être au juste niveau de détails et surtout extrêmement précis sur les dimensions. La prise des cotes est donc une étape capitale et doit se faire au millimètre près, avec la rigueur et la précision d'un horloger suisse.
Le plus souvent, la conception d'un escalier dans une habitation se réalise dans le cadre d'un chantier global, une construction ou une rénovation intérieure. Dans ce contexte, le bureau d'étude ne peut travailler de son côté sans se soucier de ce qui est prévu par les autres artisans. Pratiquement tous les autres corps de métier sont à interroger. Au plombier, on demandera où seront situés les tuyaux pour éviter de percer au mauvais endroit dans le mur pour installer le limon de l'escalier, ou dans le sol pour les pieds. Idem pour l'électricien, où a-t-il prévu de poser les prises, l'interrupteur… ? Il ne faudrait pas qu'un élément de l'escalier les rendent inaccessibles ou peu ergonomiques. Il faut également savoir quel sera le revêtement prévu au sol, un plancher ou un carrelage non pas la même épaisseur, et comme nous l'avons évoqué, la prise des cotes se fait au millimètre près.

Faire confiance à l'expérience du bureau d'étude Eleagone

Ce souci du détail, cette faculté de penser à tout, de réaliser des plans précis et de calculer chaque paramètre est le résultat d'un savoir-faire mais aussi de nombreuses années d'expérience. Vincent Désormière, à la tête du bureau d'étude en métallerie-serrurerie Eleagone, conçoit les plans d'escaliers sur-mesure design depuis plus de 10 ans. Grâce à ses nombreuses réalisations et à sa passion pour ce type de projet, il saura vous donner tous les conseils pour concevoir un escalier unique, à votre goût, tout en ayant un esprit pragmatique sur sa réalisation concrète.

hidden

© 2023 Eleagone.